En cliquant sur les publicités, vous m'aidez à développer mon site, Merci à vous.

Ah, les souks.
Ce mélange d'odeurs et de bruits.

nullJe vais dans les souks depuis mon plus jeune âge avec mes parents. Dès l'âge de 14 ans, je suis allée seule dans les souks de marrakech (Maroc).
J'aime les souks.
Pour moi tous les souks sont différents les uns des autres.
En Egypte, j'en connais 3; celui d'Assouan, de Louxor et du Caire.
Quelque soit le souk où je vais, je n'aime pas y aller avec un groupe. Je préfère y aller seule ou avec des amis.
Pourquoi? Tout simplement parce que c'est plus facile pour marchander. Hé oui, le mot d'ordre dans les souks, c'est le marchandage. Si vous ne marchandez pas, vous pourrez payer jusqu'à 10 fois le prix, si ce n'est pas plus.

Assouan :
Je n'ai jamais vu beaucoup de touristes dans le souk d'Assouan. Je l'ai toujours fait de jour, c'est une rue parallèle à la route de la corniche, juste derrière. il n'y a pas beaucoup de monde en journée (contrairement au soir paraît-il) et les marchands vous laissent flâner relativement tranquillement.

Louxor :
C'est une grande rue qui est divisée en deux:
* La première partie, celle fréquentée en majorité par les touristes, n'est pas trop sale, les marchands de boutiques de souvenirs vous interpellent à tout bout de champ. Dans cette partie, j'ai même vu le prix des cigarettes multiplié par 4 alors que celui-ci est fixe.
D'ailleurs si vous désirez achetez des cigarettes, renseignez vous sur leur prix avant d'aller en acheter, prévoyez l'appoint en monnaie locale et une fois sur place  montrez lui l'argent et ce que vous voulez, si il veut plus vous dites non (laa en arabe) si il ne revient pas tout de suite sur le bon prix laissez tomber. Il faut se mettre dans la peau de quelqu'un qui a l'habitude de marchander et qui connaît les prix.
*La deuxième partie des souks est une zone où peu de touristes vont, il n' y a pourtant qu'une rue à traverser. C'est sale, les boutiques ne sont pas les mêmes, les marchands vous laissent tranquille et  il y a plus d'alimentaire. Mais c'est là que je trouve les meilleurs prix.
En général j'y vais toute seule et je sais ce que je veux.
Sachez que les guides sont connus dans les souks; si on vous voit avec, c'est comme si vous aviez un néon "touriste" qui clignote sur le front.

Le Caire : 
Le souk le plus populaire est celui de Khan el-Khalili. Pour moi, c'est ce qui représente le mieux un souk, une multitudes de petites ruelles étroites et bondées: des boutiques, des odeurs, des couleurs, des épices, des vêtements, des cafés, des cotonnades,des souvenirs, des mosquées, des marchands ambulants etc....Il y a de tout dans ce souk. L'entrée la plus connue est celle du coté de la mosquée sayyidna el-Hussein et de la place Hussein. Les touristes restent en général de ce coté là. Le souk est partagé en quartier, il y a les coins des bijoux, des antiquités, des orfèvres, des tissus, des cuivres, des épices. J'ai eu la chance de pouvoir y aller avec une française  qui vit au Caire et qui parle couramment l'arabe. Nous avons traversé le souk dans sa diagonale. j'ai rencontré un vieux marchand de foulard qui parlait français. Arrêt au marchand ambulant de soutiens-gorge (2€ et ils durent longtemps), je poursuis mon marché chez un marchand de galabiya très jolies, en face d'une belle mosquée multi-colore. Puis comme tout bon Cairote, nous allons boire un verre au café Fichaoui. Ce café est ouvert 24h/24h, il n'a pas changé depuis 200 ans. Y boire un thé ou un karkadé, y fumer la chicha est vraiment un moment privilégié hors du temps. Après ça, direction la sortie sans oublier le passage chez le marchand d'épices, ( pour acheter les mêmes qu' en France mais tellement moins chères et plus parfumées)  plus 2 ou 3 trucs que je ne trouve pas en France (le karkadé, les petits pois-chiches grillés par exemple). Je n'ai qu'une envie, vite y retourner.

On n'apprécie pas les souks avec un seul passage, il faut s'en imprégner, prendre son temps. J'ai toujours entendu ma mère dire que pour bien connaître les souks: il faut s'y perdre. 

null

Retour à l'accueil