En cliquant sur les publicités, vous m'aidez à développer mon site, Merci à vous.

Le temple funéraire de Ramsès II était déja célèbre à l'époque de Diodore de Sicile au 1er siècle av J.C. grâce aux écrits de ce dernier.
Dénommé " Ramesseum " ou " château de millions d'années " par Champollion, c'était le lieu où l'on célébrait le renouvellement de l'essence divine de Pharaon.
Le temple reste majestueux malgré les fortes dégradations qu'il a subies. Il est entouré d'un mur d'enceinte qui délimite une superficie d'environ 10 hectares.

Le temple est composé de :
2 pylônes

Interieur du pylone vu depuis le haut

2 cours
2ème cour1ère cour vu depuis le haut du pylône4 salles hypostyles menant au sanctuaire.

Les salles hypostyles


Dans la première cour, une statue en granit rose de Ramsès II gît à terre, brisée. Elle devait mesurer près de 18m de haut et peser 1000 tonnes. C'était l'une des plus grandes statues du pays.
Le temple était entouré d'ateliers, de bâtiments pour les célébrations des fêtes, des bureaux administratifs, des maisons de prêtres, des entrepôts et un palais où résidait Ramsès lors de sa venue sur le site.

Il reste de belles fresques :

Ramsès II, monté sur son char de guerre,décoche une flèche
null
















Ramsès II recoit la couronne-atef d'Amon-Rê, assisté par Mout.null

Retour à l'accueil